« Le RFB a tout d’un pro »