RAAL-RFB : nouveaux incidents graves

Tout le monde du football amateur a encore en mémoire les tristes incidents d’après match survenus lors de la rencontre RFB-RAALdu 13 janvier 2018.

Pour rappel, la Nouvelle RAAL avait entre autres été condamnée avec clémence pour le comportement de ses supporters à 3 matches à huis clos avec sursis, et ce à la surprise générale.

Hier soir, après une nouvelle défaite contre les Francs Borains, les supporters louviérois ont à nouveau franchi la ligne rouge.

Le ton avait déjà été donné en début de match avec des craquements de fumigènes par les supporters locaux, ce qui a obligé l’arbitre à démarrer la rencontre avec 5 minutes de retard. En cours de match des insultes ad hominem et récurrentes du kop envers un dirigeant du RFB et des insultes à caractère raciste sur les habitants de la région du Borinage ; sans oublier des agressions verbales continues émanant de personnes de la RAAL en zone neutre à l’encontre de notre staff sportif et joueurs.

N’y a-t-il que dans le football professionnel qu’un arbitre peut arrêter une rencontre pour de tels agissements ?

Le pire restait à venir lorsqu’en après match les faits suivants ont été constatés :

  • Des supporters locaux, cagoulés, chargeant les forces de l’ordre à hauteur du parking 2 du Tivoli pour s’en prendre aux joueurs et membres du staff du RFB, enfermés dans ce parking sous haute protection policière
  • Tous les grillages du parking 2, où se trouvaient les véhicules de nos joueurs et membres du staff sportif, ont été arrachés
  • Le véhicule de notre entraîneur adjoint, M. Chem El Araichi, a été fortement endommagé ; ce qui a fait l’objet d’un dépôt de plainte en bonne et due forme de sa part
  • Arrestations administratives en masse

Les dirigeants du RFB tiennent à remercier les forces de l’ordre sur place pour leur intervention rapide et la protection de leurs joueurs, ce qui a permis d’éviter des agressions physiques.

Néanmoins ces nouveaux débordements sont scandaleux et inacceptables …… malgré la signature d’une Charte Supporters RAAL et une sanction émise par le Comité Sportif et le Comité d’Appel lors des incidents de la saison dernière.

Nous estimons une nouvelle fois, et ce à juste titre, que le Président de la RAAL, le Bourgmestre de la Louvière et les responsables de l’ACFF devront prendre leurs responsabilités, mais cette fois-ci de façon bien plus proportionnée par rapport à la gravité des nouveaux actes commis.

Nous aimerions également qu’une réflexion soit menée afin de connaître et de comprendre les raisons qui justifient de tels agissements :

  • Est-ce parce qu’il s’agit des Francs Borains ?
  • Est-ce parce qu’ils ont perdu le match ?
  • Existerait-t-il un sentiment d’impunité ?

Les dirigeants du RFB vont quant à eux se donner le temps de récolter toutes les informations utiles et factuelles en se réservant le droit de donner toute suite éventuelle et appropriée à cette nouvelle affaire de hooliganisme à laquelle le club est à nouveau confronté bien malgré lui.

Sur le plan purement sportif, le RFB a gagné, comme à l’aller, mais nous ne manquerons pas de vérifier en interne, si comme il nous l’a été rapporté, certains de nos joueurs ont bel et bien été approchés avant le match par le T1 de la RAAL pour un entretien d’embauche pour la saison prochaine.

Le Conseil d’Administration du RFB