« La direction des Francs Borains reste ambitieuse »