« Les Borains veulent passer les fêtes en tête »