« On a mis du temps à se connaître »