« Le RFB a un leadership à défendre »