« Un RFB brouillon »