« Les Francs Borains méritent plus de crédit »