« Le RFB passe à la vitesse supérieure »