« Piégé, le RFB n’apprend pas de ses erreurs »