« Caufriez de retour aux Francs Borains »