« Le RFB n’a pas dévoilé son vrai potentiel »