« Le RFB enfile son bleu de chauffe »