« Le RFB ne peut laisser passer cette chance »