« Tous les Chaabi savent marquer »