« RFB : On ne peut jamais se louper »