« Le RFB s’est compliqué la tâche… seul ! »