« Les Francs Borains perdent Lorenzo Lai pour quinze jours »