Meux-Raal : règlement respecté

Ce mercredi 26 février, notre club, par le biais de l’avocat que nous avons mandaté, a comparu devant le Comité Sportif dans le cadre du dossier opposant la Raal au RFC Meux.

Pour rappel, la Raal introduisit un recours devant les instances fédérales aux fins de faire rejouer la rencontre du 15 février les ayant opposés à Meux et s’étant soldée par le score de 1-1.

La Raal estimait que l’arbitre de la rencontre commit une erreur ayant faussé le résultat du match. L’arbitre aurait brandi un carton jaune à un joueur « x » alors qu’il aurait dû sanctionner un autre joueur, ce dernier s’étant déjà vu infliger telle sanction aurait par conséquent dû être exclu.

Notre club se devait d’intervenir en ce dossier sachant que la décision du Comité Sportif, au vu du classement, peut avoir des conséquences directes sur notre avenir sportif.

Il ne nous appartenait pas de nous positionner sur la question de savoir si l’arbitre a ou non commis une erreur. Cette question fut débattue entre l’arbitre et les deux clubs concernés.

Nous entendions toutefois nous assurer du respect du règlement.

Ce règlement distingue deux types d’erreur d’arbitrage:

1. L’erreur d‘appréciation d’un fait (ex. : ne pas siffler un hors-jeu, ne pas accorder un penalty, …).

2. L’erreur dans l’application des lois du jeu (ex. : accorder un coup-franc indirect après une faute de main, autoriser un 4ème remplacement, …).

En l’hypothèse d’une erreur d’appréciation factuelle, le règlement stipule expressément que le résultat d’un match ne peut jamais être modifié et donc qu’une rencontre ne peut être rejouée.

En ce qui concerne l’erreur qui porte sur la personne qui aurait commis une faute, la jurisprudence (décisions déjà rendues) est claire : il s’agit d’une erreur d’appréciation d’un fait.

Par conséquent, sur base du règlement, ce match du 15 février ne peut être rejoué et la demande de la Raal ne peut être accueillie.

Après avoir entendu la défense de la Raal, les arguments du club de Meux, les explications des arbitres également présents et notre argumentation, le comité sportif débouta la Raal de sa demande.

Le score de ce match et le classement demeurent donc inchangés.