Drice Chaabi : « J’ai beaucoup progressé et gagné en maturité »

Entretien avec Drice Chaabi, petit frère de Jean-Christian.

Le temps n’est pas trop long ?

C’est vrai que ça commence à faire bien long et c’est très frustrant. C’est là qu’on voit que le foot est toute notre vie. Je suis rentré chez moi, en France, dans la région lyonnaise, pour passer du temps en famille. Et j’essaye de garder la forme comme tout le monde.

Impatient de reprendre ? Comment vois-tu la suite ?

J’ai hâte de reprendre les entraînements et j’espère que cela se fera plus tôt que prévu. Je voudrais qu’on puisse jouer une saison complète, sans interruption due au covid. Et sur le plan personnel, j’espère une saison sans blessure qui me permettrait de disputer le plus de matchs possible.

Quel bilan tires-tu depuis ton arrivée au RFB ?

Depuis 2018, j’ai beaucoup progressé et gagné en maturité. Mes coachs Huysman et Brogno m’ont fait évoluer aux niveaux tactique et mental. Mais je devrais prendre encore moins de cartons (rires) !

Tu peux nous donner des nouvelles d’Hedy ?

Il faisait un très bon début de saison en Allemagne, où son club était premier à égalité. Malheureusement, le championnat s’est arrêté là-bas également à cause du virus et Hedy a dû rentrer en France comme moi. 

Question bonus : qui est ton grand frère dans le vestiaire maintenant ? JC Gomis dit que c’est lui, mais est-ce qu’il dit vrai ?

Gomis, depuis qu’on se connaît, il me dit « Hé Drice, j’suis ton grand frère hein » en me pointant du doigt. C’est vrai qu’il a un an de plus que moi ! Il y a beaucoup de respect entre nous. J’accepte ce statut ! (rires)

Et j’ai une pensée pour Alessandro Galofaro, qui était mon papa de Belgique. Je fais un gros bisou à toute sa famille.