Communiqué – Réaction à l’article paru dans La Province le 11/02

La direction du Royal Francs Borains a pris connaissance de l’article publié par La Province ce 11/02 concernant une fusion avec le RAQM.

Comme expliqué par Roland Louf, directeur général du RFB, dans cet article, un projet de ce type devrait récolter l’aval du conseil d’administration et de l’assemblée générale. Or, aucune réunion du CA et aucune AG n’ont été fixées. Nos priorités sont claires : rester en tête du championnat et obtenir la licence. Nous sommes dans un mois décisif durant lequel nous ne pouvons pas gaspiller notre énergie.

Nous avons toujours dit que des contacts avec le RAQM existaient et que la question d’un grand club régional méritait d’être étudiée pour de nombreuses raisons.

Nous avons obtenu la licence l’année dernière et avons prouvé que nous pouvions assumer l’organisation de grands matchs et recevoir des adversaires tels que Bruges. Après le sold-out en coupe, malheureusement, peu de supporters sont revenus régulièrement au stade. Un club de D2 amateurs qui veut gagner et proposer du spectacle doit pouvoir compter sur davantage de soutien. Ce n’est pas qu’un souhait, c’est une obligation. Nous invitons donc le public borain à rallier le stade en nombre.

Seuls les projets les plus solides, qui obtiennent le soutien d’un maximum de supporters mais aussi de sponsors, à la fois nombreux et importants, persisteront. Surtout en D1 amateurs, le top 40 du football belge, qui doit être notre ambition. Pour en être digne dans la durée, il faut évoluer rapidement. Nous devons donc envisager toutes les options.

Nos jeunes sont à l’étroit et méritent de meilleures installations. Nous nous battons pour cela mais les solutions sont coûteuses et difficiles à mettre en place. Pour eux, nous ne pouvons pas nous contenter de ce que nous avons et devons donc chercher des solutions d’avenir.

La direction du RFB va continuer de se concentrer sur le volet sportif tout en remplissant ses obligations sur le dossier licence. Par conséquent, ce communiqué sera la seule prise de parole du club sur le sujet.