COMMUNIQUE DE PRESSE

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

4/04/2018

Le club du Royal Francs Borains est particulièrement fier de pouvoir annoncer l’accord signé avec son nouvel équipementier : la société MACRON.
Cet accord portera sur une période de 3 saisons (du 1er Juillet 2018 au 30 Juin 2021), et fait pour le moment du RFB, le 2ème club en Belgique après le FC Bruges, d’avoir l’honneur de représenter cette prestigieuse marque italienne en terme d’équipements sportifs.
Vous trouverez en page annexe les informations complémentaires concernant la société MACRON.
Les dirigeants du RFB tiennent également à remercier Monsieur Pascal Michel (Magasin MITCH SPORT à Tournai) pour son implication dans les négociations. Il sera par conséquent le seul représentant local à représenter la marque MACRON dans la province du Hainaut.

Au nom du RFB
Roland LOUF
Directeur Général

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
27/03/2018

Suite à la parution d’un article publié ce mardi 27/03 dans La Province « Le RFB recrute un nouveau gardien, Maxime Vandermeulen » les dirigeants du RFB ont tenu à clarifier la situation.
Comme tous les autres clubs, nous prenons des contacts avec des joueurs afin d’envisager des possibilités de collaboration pour la saison prochaine. Maxime Vandermeulen fait effectivement partie des joueurs rencontrés avec lequel nous avons conclu un accord verbal. Ce même joueur avait par ailleurs déjà été approché la saison dernière par le RFB.
Cependant, le Club du RFB tient à préciser que l’engagement contractuel ne sera réalisé qu’après la fin du championnat. Il devrait alors faire partie du trio de gardiens pour la saison prochaine.
En attendant, la priorité du club consiste pour l’instant à se focaliser sur la lutte pour le titre et à reconduire prioritairement certains de ses joueurs actuels. Chacun d’eux sera reçu individuellement et fera l’objet d’une évaluation personnelle.

Au nom du RFB
Roland LOUF
Directeur Général

—————————————–

COMMUNIQUE DE PRESSE
Jeudi 01er Mars 2018

Dossier : Incidents lors du match RFB – RAAL du 13/01/2018

Les dirigeants du RFB ont préféré attendre le lendemain de la décision prise par l’ACFF pour faire part de leur position, avec le recul nécessaire et en ayant pris connaissance des premières réactions publiques et des différents intervenants.

Concernant le RFB :
Nous tenons tout d’abord à signaler qu’aucune sanction n’a été retenue de sorte qu’il ne peut être reproché la moindre faute, même la plus légère, dans le cadre de l’organisation du match ayant opposé le RFB à la RAAL en date du 13 Janvier 2018. Nous n’avions d’ailleurs aucune inquiétude à cet égard, sachant très bien que toutes les dispositions avaient été prises, conformément aux instructions des Forces de l’Ordre.
Le RFB étant exonéré de toute responsabilité, il est en droit de solliciter des dommages et intérêts à l’encontre de la RAAL LA LOUVIERE laquelle, en vertu du principe de la responsabilité objective, devra répondre des dégâts matériels causés par ses supporters

Concernant le joueur Giovanni FICARRA :
Le joueur a écopé d’une suspension de 3 journées, dont 2 effectives et 1 avec sursis, pour avoir donné un coup de pied volontaire à un supporter de la RAAL ……. dans le but avoué de porter secours à son équipier Jason Corbeau qui tentait de récupérer la bâche des supporters borains qui étaient aux mains des supporters louviérois. Il est par ailleurs à noter que le rapport d’arbitre ne mentionne aucunement ce fait.

Concernant le club RAAL LA LOUVIERE :
Outre une sanction financière, l’on retiendra que le club de la RAAL s’est vu infliger une sanction disciplinaire consistant en 3 matches à « bureaux fermés, total » assortie d’un sursis sur un an

Réactions des dirigeants du RFB concernant les sanctions prononcées :
En ce qui concerne le joueur Ficarra, il va donc de soi qu’appel sera interjeté à effet immédiat. On en arriverait presqu’à croire que la sanction prise à l’égard du joueur est plus lourde que celle prise à l’égard du club de la RAAL !
En ce qui concerne la sanction prise à l’égard de la RAAL, nous avons un sentiment très mitigé :
 D’une part une certaine satisfaction qu’aucune sanction sportive n’ait été prise à l’encontre de la RAAL : cela n’a jamais été notre souhait ; un titre se gagne sur le terrain !
 D’autre part un réel sentiment d’incompréhension et d’injustice à l’encontre d’une décision qui se veut dissuasive (le sursis) et non pénalisante (absence de sanction à effet immédiat)
Cette décision est d’autant plus étonnante que le Parquet avait requis une proposition de sanction égale à 2 matches à huis clos, ferme et donc sans sursis ; proposition sur laquelle nous nous étions alignés.
Depuis hier soir, nous sommes interpellés de toutes parts par des réactions d’incompréhension d’indignation, de colère, voire de sentiments d’injustice à l’égard de cette décision prise par l’ACFF.
Non seulement cette décision est un très mauvais signal vis-à-vis du monde du football qui attendait une sanction exemplaire pour que des faits d’une telle gravité ne se reproduisent plus, mais en plus, cette décision jugée comme laxiste par beaucoup d’intervenants, risque de créer de nouvelles tensions, alors qu’une décision avec effet immédiat aurait apaisé une fois pour toute les débats.
Il est par ailleurs à signaler que la réaction du Président de la RAAL sur les réseaux sociaux confirme nos propos : « La sanction aurait pu être beaucoup plus lourde si on regarde ce qui s’est passé »
Nous estimons donc, en toute objectivité, que l’ACFF a lourdement failli à sa tâche de dirigeants responsables ! Raison pour laquelle, l’éventualité d’un recours en appel est à l’étude au sein du RFB.
Dans l’intérêt du football, nous espérons en toute sincérité que les dirigeants de la RAAL pourront désormais canaliser au mieux leurs supporters.
En ce qui nous concerne, nous veillerons à ce que ce sentiment d’injustice se transforme en une force décuplée pour remporter la victoire sur le terrain. C’est le seul et unique message que nous ferons passer à nos joueurs et à notre staff sportif.

Au nom du RFB
Roland LOUF
Directeur Général RFB